Bien agir
au quotidien
pour maîtriser
sa consommation

J’économise
jusqu’à
50/AN

Je place mon réfrigérateur ou mon congélateur au soleil,contre un mur chaud ou près d’une source de chaleur (cuisinière, four, etc).
Je place mon réfrigérateur ou mon congélateur au soleil,contre un mur chaud ou près d’une source de chaleur (cuisinière, four, etc).
Je ne dégivre pas mes équipements frigorifiques.
Je ne dégivre pas mes équipements frigorifiques.
Je mets mes plats encore chauds dans le réfrigérateur, voire la casserole entière.
Je laisse refroidir complètement mes plats, avant de les mettre au réfrigérateur, dans un récipient hermétique.
 

J’économise
jusqu’à
100/AN

J’éteins mes appareils avec la télécommande : ils se mettent juste en veille.
Je branche mes appareils sur une multiprise. Lorsque j’éteins celle-ci, je suis certain qu’ils ne consomment plus de courant !

Je lave régulièrement mon linge à 90°C, en surdosant le savon.
Pourtant, certains appareils continuent de rincer tant qu’ils détectent du savon. Je lave mon linge à 30 °C au lieu de 90 °C avec une dose de savon suffisante : 3 fois moins d’électricité pour un linge aussi propre !

Je laisse la lumière allumée, en quittant une pièce.
Je pense à éteindre la lumière en sortant d’une pièce.

Je règle la température de ma chambre à 22 °C.
Je mets la température de ma chambre à 24 °C, pour économiser jusqu’à 150 € par an. Chaque degré de moins est égal à 7 % de consommation électrique en plus !
J’allume mon climatiseur à l’avance dans la chambre et je règle la température au plus bas pour la « rafraîchir ».
J’allume mon climatiseur uniquement lorsque je rentre dans la pièce, en fermant fenêtres et portes. De nos jours, un climatiseur prend quelques secondes pour abaisser la température d’une pièce !
Je n’entretiens pas et je ne nettoie pas mon climatiseur
J’entretiens régulièrement mon climatiseur : nettoyage des filtres, entretien annuel obligatoire, contrôle de l’étanchéité.

J’économise
jusqu’à
150/AN

J’ai un climatiseur de classe inférieure à A, dont la puissance se révèle trop importante par rapport à la superficie de la pièce.
Je choisis un climatiseur de classe énergétique A++ ou A+++ : j’économise jusqu’à 40% d’électricité de moins qu’avec un climatiseur peu performant

J’achète des ampoules incandescentes ou pire, des ampoules halogènes.
Je choisis des ampoules LED, bien plus économiques.

Je garde mon vieux réfrigérateur dont les joints sont abîmés, et qui n’est donc plus étanche.
Je possède un réfrigérateur récent de classe A+++, adapté à mes besoins.

J’achète des ampoules incandescentes ou pire, des ampoules halogènes.
Je choisis des ampoules LED, bien plus économiques.

Je n’isole pas mon logement et j’allume souvent mon climatiseur.
Je fais isoler le toit et les murs de mon logement par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) : je gagne jusqu’à - 5° C dans mon logement, même en plein ensoleillement !

Je ne cherche pas de conseils ou d’aides pour construire ou rénover ma maison.
Je contacte un Conseiller Info-Énergie pour la conception de mon projet. J’obtiens un bénéfice net de -40 % sur ma facture ’électricité en isolant ma toiture, en privilégiant les protections solaires, la ventilation naturelle et la végétation autour de ma maison.
 

J'adopte
les bons gestes

Je ferme fenêtres et portes dans une pièce climatisée pour éviter de surconsommer de l’énergie.
Je ne mets pas la température de mon climatiseur au-dessous de 24 °C
J’entretiens régulièrement ma climatisation : nettoyage des filtres, entretien annuel obligatoire, contrôle de l’étanchéité.
Attention à certains économiseurs d’écran faisant appel à des graphismes « 3D ». Ils sollicitent trop la carte graphique de l’ordinateur et peuvent consommer autant, sinon plus, que le mode actif.

Je dégivre régulièrement les appareils. Une épaisseur de 3 mm de givre, c’est 30 % de consommation électrique supplémentaire.
Je laisse refroidir mes plats, avant de les mettre au réfrigérateur, et dans un récipient hermétique plutôt que dans une casserole.
Je couvre mes casseroles lorsque je veux faire bouillir de l’eau : 3 fois moins de temps, 3 fois moins d’éléctricité utilisée !

Je lave mon linge à 30 °C au lieu de 90 °C : 3 fois moins d’électricité pour un linge propre.
J’évite le surdosage du savon dans les appareils récents. Ils continuent à rincer tant qu’ils détectent du savon.
Je profite de la lumière naturelle au maximum, en allumant le plus tard possible.

Bien choisir
ses équipements

La bonne classe énergétique

De A+++ à G, l’étiquette renseigne sur la performance énergétique d’un appareil. Par exemple, un climatiseur de classe A++ consomme 40 % d’électricité de moins qu’un climatiseur de classe D.

Un climatiseur peu gourmand mais performant !

La technologie « Inverter » permet au climatiseur d’adapter sa vitesse en fonction de la température ambiante. Prévoir 100 w à 130 w de puissance par m2 pour une hauteur sous plafond de 2,50 m.

Préférer un chauffe-eau solaire

Un chauffe-eau électrique consomme 150 € d’électricité par an. Un chauffe-eau solaire consomme 0 € d’électricité.

La bonne classe énergétique

De A+++ à G, l’étiquette renseigne sur la performance énergétique d’un appareil. Par exemple, un climatiseur de classe A++ consomme 40 % d’électricité de moins qu’un climatiseur de classe D.
 

Changer la couleur de sa toiture

Une couleur foncée surchauffe la maison de plusieurs degrés.La couleur claire, elle, absorbe beaucoup moins les rayons lumineux.Choisir du blanc, de l’ivoire, du jaune, de l’orange clair ou du rouge clair.

Isoler son toit et ses murs

Le toit apporte 65 % de chaleur dans la maison.Les fenêtres et les murs en délivrent 35 %.L’isolation permet de gagner jusqu’à 5°C de moins dans mon logement

Ventiler au naturel

La ventilation naturelle crée des circulations d’air frais dans le logement. Des moisissures vont se développer dans un lieu peuou mal ventilé.

Opter pour les bonnes fenêtres

Dans une pièce non climatisée, préférer les fenêtres comportantdes jalousies. Dans une pièce climatisée, installer des menuiseriesayant une étanchéité à l’air, de classe A3 ou A4.

Se protéger du soleIL

La meilleure technique pour filtrer les rayons du soleil :auvents (pare-soleil), casquettes au-dessus des façadeset des fenêtres, bardage léger, et végétation sur une bande de 3 m autour de la maison.

Des travaux d'efficacité
énergétique

Réaliser des travaux d’efficacité énergétique améliore la qualité de vie chez soi. Rénover sa maison, c’est gagneren confort, tout en augmentant la valeur de son bien.

Les aides financières

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) permet de déduire de l’impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées. Éligible pour certains travaux, il est cumulable avec d’autres aides. La TVA à taux réduit, pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique de logements éligibles au Cite. L’éco-prêt à taux zéro : sans conditions de ressources, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) finance des bouquets de travaux de performance énergétique de sa résidence principale. Attention, pour en bénéficier, l’entreprise qui fait les travaux doit être Reconnue Garant de l’Environnement (RGE).

Choisir un artisan RGE

La mention RGE « Reconnu Garant de l’Environnement » signaleles professionnels reconnus pour leur compétence et la qualité de leur travail.Ils sont contrôlés par les pouvoirs publics et cette mention reconnaîtleurs qualifications. Certaines aides exigent de faire appel àun professionnel RGE pour en bénéficier
 

Se faire accompagner
les Conseillers Info Energie



Pour aider à acquérir les meilleurs comportements, réflexes, équipements performants et procéder à des travaux d’efficacité énergétique, les Conseillers Info Énergie (CIE) délivrent gratuitement aux particuliers des conseils et des solutions. Indépendants de toute structure commerciale, ils apportent en toute objectivité des informations sur les aides disponibles, mais aussi en terme d’organisation quotidienne, d’ordre technique, financier, fiscal et réglementaire. Sur simple demande, ils réalisent une évaluation simplifiée de la consommation énergétique d’un logement, et ciblent les améliorations efficaces et rentables.